formats

Bravo à Touche et à sa belle Linda

avril
1
par dans Baseball

Mon ancien collègue Serge Touchette sera honoré avant le match Red Sox-Blue Jays, samedi. On soulignera alors son immense contribution à la cause du baseball à Montréal et partout au Canada.

Il y a quelques mois, Touche a appris son élection au Temple de la renommée du baseball canadien en tant que journaliste. S’il y en a un

Serge Touchette et sa belle Linda près du Pilsen à North Hatley.

Serge Touchette et sa belle Linda près du Pilsen à North Hatley.

qui méritait un tel honneur (le trophée Jack Graney), c’est bien lui. Pendant une trentaine d’années, il a couvert les activités des Expos avec passion et beaucoup d’humour. Tout le monde dévorait ses articles dans le Journal de Montréal pendant qu’il continuait de faire les cent pas sur la galerie de presse ou dans les vestiaires. En grillant des milliers de cigarettes…

Il pensait au baseball presque 24 heures sur 24. C’est comme ça quand on est sur le beat. Il respectait les joueurs et ces derniers le lui rendaient bien. Comme tout le monde, il a vécu de très beaux moments, mais aussi les ventes de feu des Expos et une trop longue agonie. Ça s’est mal fini, cette histoire-là… comme un certain lock-out!

Appui indéfectible

Il faut savoir ce que c’est que de couvrir une équipe de baseball majeur jour après jour pendant 30 ans. Bien sûr, il y a le plaisir de se rendre en Floride pour le camp d’entraînement, mais il faut ensuite se taper un long calendrier de 162 parties avec tout ce que cela comporte de déplacements. Heureusement, on peut généralement s’installer dans la même ville pendant deux ou trois jours, ce qui n’est pas le cas au hockey sauf dans les séries de la coupe Stanley.

Touche n’a jamais eu d’auto, mais il peut vous expliquer comment c’est fait un taxi, un autobus et un avion!

À moins d’être parfaitement insensible, c’est toujours plaisant de se faire dire qu’on est bon et qu’on a bien informé ses lecteurs. En tout cas, je suis sûr d’une chose: Serge partage humblement cet honneur avec sa belle Linda (Wilson) et ses trois enfants.

Sans l’appui de Linda, il n’aurait jamais connu une si belle carrière. Derrière chaque grand homme se cache une grande femme…

Aujourd’hui, je lève mon verre à un brillant journaliste et à une femme extraordinaire!

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Bravo à Touche et à sa belle Linda  comments