formats

Ben Stein: de quoi réfléchir

janvier
31
par dans Général

Voici la confession de Ben Stein à CBS:
«Je suis Juif et chacun de mes ancêtres était Juif. Ça ne me dérange pas du tout que les gens autour de moi appellent ces magnifiques bijoux illuminés «Arbres de Noël». Je ne me sens ni menacé, ni discriminé. Ils sont tout simplement ce qu’ils sont: des arbres de Noël.

«Ça ne me dérange en aucune manière lorsque des gens me saluent avec un «Joyeux Noël!» bien senti. Je ne crois pas qu’ils veuillent m’insulter ou qu’ils se préparent à m’enfermer dans un ghetto.

Ben Stein: un Juif qui parle avec son coeur.

Ben Stein: un Juif qui parle avec son coeur.

«En fait, j’aime ça. Cela montre que nous sommes tous des frères et sœurs célébrant un moment joyeux de l’année. Ça ne me dérange en aucune manière qu’il y ait une crèche au coin de ma rue à Malibu. Si des gens veulent une crèche, c’est tout aussi convenable qu’une Menorah quelques centaines de mètres plus loin.
«Je n’apprécie pas d’être bousculé parce que je suis Juif et c’est la même chose pour les Chrétiens du monde entier.
«Les gens qui croient en Dieu en ont assez d’être bousculés. Et je me demande d’où vient cette idée que les États-Unis sont un pays explicitement athée. Je ne trouve rien de cela dans la Constitution et je n’apprécie pas que l’on me force à avaler cette notion.
«Peut-être devrais-je le dire autrement. D’où vient cette idée que nous puissions honorer des célébrités et n’être pas autorisés à honorer notre Dieu tel que nous le percevons? Sans doute un signe que je me fais vieux. Mais beaucoup d’entre nous se demandent où s’en va l’Amérique que nous avons si bien connue.

«Ceci n’est pas un message drôle. Je veux juste que nous réfléchissions tous ensemble. À la lumière des récents événements (attaques terroristes, tueries dans les écoles, etc…), je crois que tout a commencé lorsque Madeleine Murray O’Hare a été assassinée. On nous a demandé de ne plus dire de prières dans nos écoles et nous avons répondu OK!
«Puis, quelqu’un a suggéré que l’on ne lise plus la Bible dans les écoles.  La Bible dit pourtant: «Tu ne tueras point, tu ne voleras point et tu aimeras ton prochain comme toi-même». Et nous avons dit OK!
«Puis le Dr Benjamin Spock (son fils s’est suicidé) a déclaré qu’on ne devrait pas donner la fessée à nos enfants quand ils se conduisent mal parce qu’on pourrait déformer leurs petites personnalités et endommager leur estime de soi.  Nous nous sommes dit qu’un tel expert devait savoir ce dont il parlait. Alors nous avons dit OK!
«Maintenant, nous nous demandons pourquoi nos enfants ne peuvent plus faire la différence entre le bien et le mal; pourquoi ça ne les dérange pas de tuer des étrangers, leurs copains de classe, et se suicider.
«Peut-être que si nous réfléchissons sérieusement, nous pourrons trouver la réponse. Cela ressemble beaucoup à un vieux dicton : “ON  RÉCOLTE  CE  QUE  L’ON  A  SEMÉ”.

«Drôle qu’il soit si facile d’abandonner Dieu et s’étonner ensuite que le monde s’en va au diable.
«Curieusement, nous croyons tout ce qu’il y a dans les journaux, mais nous mettons en doute les écrits de la Bible.
«Étonnant de voir tous ces courriels comiques se répandre à la vitesse de l’éclair. Lorsque vous voulez envoyer des messages impliquant le Seigneur, une petite gêne s’empare des gens. Ils y pensent deux fois avant de les mettre en ligne.
«Curieux que des articles vulgaires circulent en toute liberté dans le cyberespace, mais qu’on interdise toute prière à Dieu dans l’espace public et dans les écoles. Transmettez ce message si vous croyez qu’il en vaut la peine.
P.S. Ben Stein est un acteur, compositeur, producteur et scénariste américain, né le 25 novembre 1944 à Washington.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
Commentaires fermés sur Ben Stein: de quoi réfléchir  comments