formats

ADIEU, GUY!

mai
1
par dans Général

LE MONDE DU HOCKEY PLEURE UN DE SES PLUS GRANDS JOUEURS

Tout a été dit (ou presque) sur GUY LAFLEUR durant les 10 derniers jours et le moment est venu de lui dire ADIEU. Je me permettrai simplement de rappeler les faits saillants d’un vie drôlement bien remplie:

  1. Sa jeunesse dans le petit village de THURSO et sa

    Guy Lafleur est rendu parmi les étoiles, mais il restera dans nos coeurs. (Photo d’Yves Tremblay)

    passion pour le hockey dès qu’il a pu chausser les patins.

  2. Son ascension rapide chez les As et les REMPARTS de Québec, de même que son amour pour la Vieille capitale et Mme Baribeau, sa deuxième maman.
  3. Sa sélection devant MARCEL DIONNE, de Drummondville, à la séance de repêchage de 1971.
  4. Ses débuts modestes avec le grand club avant d’écouter le conseil d’HENRI RICHARD, de retirer son casque protecteur et d’imposer son style de jeu.

    Flower et le Gros Bill: l’élève et le maître. (Photo Pierre-Yvon Pelletier)

  5. Ses six saisons consécutives de 50 buts, cheveux au vent, avec le MEILLEUR CLUB de la Ligue nationale. Et son fameux but contre les Bruins en 1979. Des années que les gens de ma génération n’oublieront jamais. Les GLORIEUX dans toute leur splendeur.
  6. Son déclin sur la patinoire avec une équipe diminuée et sa RETRAITE  FORCÉE, un des épisodes les plus tristes dans toute l’histoire de la Sainte Flanelle. Il aurait fallu avoir le courage de l’échanger, mais on ne l’a pas fait.

    Guy Lafleur a incité des milliers de jeunes à jouer au hockey avec le numéro 10.

  7. Son retour au jeu avec les RANGERS et sa fin de carrière chez les NORDIQUES. Cela l’a aidé à boucler la boucle, à faire la paix avec lui-même. Un baume sur ses blessures.
  8. Son extrême GÉNÉROSITÉ envers les partisans du CH et les amateurs de hockey en général. Comme JEAN BÉLIVEAU avant lui, il a fait plaisir à des centaines de milliers de personnes en signant un autographe ou en se faisant prendre en photo.
  9. Ses ennuis avec son fils MARK qu’il n’a jamais laissé

    Ses derniers coups de patin avec les Rangers et les Nordiques.

    tomber.

  10. Son ÉRABLIÈRE en banlieue de Québec, son resto à BERTHIER et celui de ROSEMÈRE. Toujours présent pour accueillir ses fans.
  11. Ses nombreux voyages avec les ANCIENS CANADIENS et son plaisir à trouver le fond du filet jusqu’à l’âge de 60 ans.
  12. Son charisme, son PANACHE, sa grande humilité, son FRANC-PARLER et sa relation particulière avec les amateurs de hockey.

Pour tout cela et plus encore: MERCI, MON CHER GUY!

P.S. En 2017, Lafleur confiait à PAUL ARCAND qu’il avait été exploité financièrement tout au long de sa carrière, que le duo SAVARD-LEMAIRE a voulu le sortir de Montréal comme il l’a fait avec Shutt et Robinson, qu’il aurait dû exiger publiquement de se faire échanger, mais ne s’en sentait pas capable, par respect pour ses partisans… Il y a toujours DEUX CÔTÉS à une médaille, mais Flower n’était pas du genre à parler à travers son chapeau. Sa très grande carrière avec le CH aura été ternie par les incidents de 1984. On risque d’en parler encore dans 50 ans. Non, Guy Lafleur n’était pas un saint, mais il était AUTHENTIQUE.

Brendan Shanahan, président des Maple Leafs et ancien joueur étoile des Red Wings, s’est rendu au Centre Bell pour rendre hommage à Guy Lafleur.

VISITE DES MAPLE LEAFS: BRENDAN SHANAHAN, président des Maple Leafs, s’est rendu au Centre Bell, dimanche, pour rendre hommage à GUY LAFLEUR. Il était accompagné de WENDEL CLARK, Doug Gilmour et Rick Vaive, troi légendes des Leafs. Shanahan se rappelle que Flower était un rapide patineur, mais qu’il était aussi très fort PHYSIQUEMENT. C’est ce qu’il a confié à SYLVAIN ST-LAURENT, d’Ottawa.

RAPIDO DU LUNDI

LE TRAIN DE LA VIE: On prend toujours un train pour

Le train de la vie roule à grande vitesse.

quelque part. D’abord avec nos parents, puis avec nos amours et nos amis. Un train qui roule à grande vitesse, mais qui s’arrête parfois pour laisser débarquer quelques passagers. Un jour ou l’autre, c’est à notre tour de descendre. MERCI à ceux et celles qui voyagent encore avec moi.

  • SON PLUS GROS BUT: En hommage à GUY LAFLEUR, le réseau TVA a eu la bonne idée de nous représenter la

    Gilles Gilbert a brillé de tous ses feux dans le match décisif, mais le Canadien a finalement gagné sur le but d’Yvon Lambert en prolongation. Un des matchs les plus excitants dans l’histoire du Forum.

    victoire du CANADIEN contre Boston, le 10 mai 1979. Une belle occasion de revoir FLOWER à son apogée dans un match sans lendemain. On aurait dit qu’il était toujours sur la patinoire… Je retiens aussi le brio de GILLES GILBERT devant le filet des Bruins, le jeu intelligent de JACQUES LEMAIRE et de SERGE SAVARD, quelques gros arrêts de la part de KEN DRYDEN, la blessure à POINTU en fin de rencontre, la détermination de RÉJEAN HOULE qui effectuait un retour au jeu après une longue absence, les attaques de CASHMAN, Middleton et Ratelle du côté des Bruins… Et la passe parfaite de MARIO TREMBLAY sur le filet gagnant d’YVON LAMBERT. Du bonbon!…

    • Est-ce que je vivrai ASSEZ VIEUX pour voir le CH nous présenter de nouveau un tel spectacle? Faudrait sans doute que je vive jusqu’à 100 ans!
  • RÉJEAN HOULE, président des Anciens Canadiens: «On perd un gros morceau. Flower filait à 100 milles à l’heure, que ce soit sur la patinoire, au volant de son automobile ou sur la rue Crescent!»
  • RICHARD SÉVIGNY: «Dans toute cette histoire, il ne faudrait pas oublier LISE LAFLEUR et tout ce qu’elle a fait pour son homme, dans les bons comme dans les mauvais moments». Très juste!

    Claude Lavoie Jr. est mort subitement à la Baie James.

  • DÉCÈS DE CLAUDE LAVOIE Jr.: CLAUDE LAVOIE, ancien responsable du vestiaire du club visiteur au Stade olympique et au parc Jarry, est en deuil de son fils CLAUDE JUNIOR. Il est mort subitement à la BAIE JAMES alors qu’il travaillait au camp minier Fenélon. Mes plus vives sympathies à Claude et à sa famille.
  • PATRICK ROY prendra la parole à la demande de  GEOFF MOLSON lors des funérailles de GUY LAFLEUR. Un honneur qu’il a accepté tout de go.
  • JON RAHM a joué 69 en ronde finale pour gagner le MEXICO OPEN, un coup devant TONY FINAU, Brandon Wu et Kurt Kitayama. Finau et Wu ont joué 63 en dernière ronde. C’est la 7e victoire de RAHM sur le grand circuit.
  • JULIE DARAÎCHE voulait chanter jusqu’à 100 ans. Le

    Solid Gold: une offre à ne pas manquer!

    Seigneur du country en a décidé autrement.

  • AU SOLID GOLD: Charlie entre au Solid Gold, choisit une fille et la fait danser pendant une heure. À la fin, il lui remet 6 piastres. Furieuse, Charlotte veut lui arracher la tête. Calmement, Charlie lui explique: «Ma chérie, c’est écrit sur le mur. Spécial du 5 à 7: la grosse à 6$»
  • SAVIEZ-VOUS QUE MARTIN ST-LOUIS a été trois fois finaliste pour le trophée HOBEY BAKER remis au

    Martin St-Louis a été joueur étoile à l’Université du Vermont et les Catamounts ont retiré son numéro 8.

    meilleur joueur de la NCAA, mais ne l’a jamais gagné. Qui plus est, à cause de sa petite taille, il n’a été repêché par aucun club de la LNH. Un autre que lui aurait tout abandonné ou serait allé jouer en Europe.

  • MAUDE-AIMÉE LEBLANC a terminé en 33e place au tournoi de PALOS VERDES et elle a quitté les lieux avec un chèque de 9578$.

NEUF DE SUITE POUR LES YANKEES: Le puissant AARON

Aaron Judge: déjà 8 circuits.

JUDGE a cogné 2 autres circuits pour mener les Yankees à une victoire de 6-4 à Kansas City. Neuf de suite pour les Bombardiers du Bronx.

  • Les Dodgers ont battu Détroit 6-3 derrière WALKER BUEHLER et un quintette de releveurs.
  • Les Blue Jays ont défait Houston 3-2. KEVIN GAUSMAN a réussi 10K, BO BICHETTE a frappé un circuit de 2 points et SANTIAGO ESPINAL a produit le point gagnant.
  • Les Red Sox ont perdu 9-5 à Baltimore en dépit du grand

    Kevin Gausman: une belle acquisition pour les Blue Jays.

    chelem de J.D. MARTINEZ.

  • Les Twins ont battu Tampa 9-3. JORGE POLANCO a été le meilleur avec 4 pp.
  • Les Mets mènent 10-4 sur les Phillies en 9e manche. DOMINIC SMITH et STARLING MARTE ont 3 pp chacun.
  • Colorado a écrasé Cincinnati 10-1. Rodgers (4) et Grichuk (3) ont produit 7 points pour les Rockies.

    Les Expos de Sherbrooke se préparent pour la nouvelle saison de baseball senior. Le nouveau propriétaire est Daniel Pelletier.

  • Les Cards ont eu raison des D’Backs 7-5 devant plus de 45 000 spectateurs au stade Busch. Un 6e circuit pour NOLAN ARENADO.
  • Les Padres ont gagné 5-2 à Pittsburgh derrière JOE MUSGROVE (4-0).
  • Les Cubs ont blanchi Milwaukee 2-0 au profit de MARCUS STROMAN. CORBIN BURNES a réussi 10K dans la défaite.
  • Les Angels ont gagné 6-5 à Chicago, leur 15e victoire en 23 parties.
  • Washington a défait les Giants 11-5. Le Cubain YADIEL HERNANDEZ a produit 5 points.
  • Les Braves ont perdu 7-4 au Texas. ADOLIS GARCIA a fait compter 4 points pour les Rangers.
  • Enfin, les Phillies ont battu les Mets 4-1. Schwarber et Hoskins ont cogné la longue balle pour les visiteurs.
  • MESSAGE LE PLUS FRÉQUENT sur le répondeur: «Mon chèque est parti ce matin».
  • ENTENDU AU BAR: «Tu sauras, mon chum, que chaque bouteille vide contient de très bonnes histoires».
  • PENSÉE DU JOUR: Si la marche et le vélo étaient si bons pour la santé, le facteur serait immortel.
  • BORDEL: maison close où les filles sont très ouvertes.
  • DANS MON TESTAMENT: «Je lègue mon fer-2 à quiconque est assez bon pour s’en servir».
  • MADAME, VOUS CHERCHEZ un homme beau, intelligent et riche? Je vous suggère d’en prendre trois!

PANIER À SOUVENIRS: En 2018, MOOKIE BETTS, des Red Sox, bat le record de TED WILLIAMS en frappant 3 circuits

Les Maple Leafs n’ont pas gagné la coupe Stanley depuis les exploits de Dave Keon, il y a 55 ans.

dans un match pour la 4e fois… En 1967, les MAPLE LEAFS battent le Canadien en 6 parties pour gagner la coupe Stanley et DAVE KEON reçoit le trophée Conn Smythe… En 2011, STEPHEN HARPER obtient enfin son gouvernement majoritaire et le NPD cause une grande surprise en faisant élire 103 députés… En 2001, LARA FABIAN et HÉLÈNE SEGARA sont honorées à MONACO lors des World Music Awards… En 1964, NORTHERN DANCER devient le premier

Stan Musial avec Mickey Mantle en 1975.

cheval canadien à gagner le DERBY DU KENTUCKY… En 1954, STAN MUSIAL, des Cards, réussit 5 circuits dans un programme double contre les Giants… En 1980, la station CKRV de Drummondville ferme ses portes… En 1987, après avoir raté tout le camp d’entraînement, TIM RAINES salue son retour au jeu avec 4 c.s., dont un GRAND CHELEM en 10e manche au stade Shea… En 1974, début du tournage du film LES DENTS DE LA MER… En 1973, JACQUES PLANTE signe une entente de 10 ans comme entraîneur et d.g. des NORDIQUES. Il sera parti au bout d’un an… En 2008, PAG reçoit le Prix du

Tim Raines: à quoi bon le camp d’entraînement?

gouverneur général du Canada… En 1999, JOHN ELWAY accroche ses crampons… En 2016, PIERRE-KARL PÉLADEAU quitte la vie politique moins d’un an après avoir été élu chef du PQ… En 1939, naissance de L’OFFICE NATIONAL DU FILM… En 2009, MICHAEL IGNATIEFF est élu chef du PLC… En 1998, l’Acadien CAMILLE THÉRIAULT est le nouveau premier ministre du NOUVEAU-BRUNSWICK… En 1955, TENNESSEE WILLIAMS gagne le prix Pulitzer avec son roman Une chatte sur un toît brûlant… En 1922, LA PRESSE signe une entente avec la compagnie MARCONI pour la création de CKAC… En 1988, la production musicale CATS attire plus de 16 000 personnes au Centre national des Arts

Scarlett Johansson, superstar du grand écran.

d’OTTAWA… En 2012, SCARLETT JOHANSSON est immortalisée sur Hollywood Boulevard… En 1978, les BEE GEES triomphent avec le disque NIGHT FEVER… En 1989, le PRINCE CHARLES et LADY DI assistent à l’ouverture de l’Expo de VANCOUVER… En 1979, le gouvernement LÉVESQUE dévoile son intention de nationaliser la société ASBESTOS… En 1969, le paquebot QUEEN ELISABETH II quitte le port de Southampton… En 1945, le général JOUKOV prend le contrôle de BERLIN… En 1933, naissance de la légende du monstre du LOCH NESS… En 1918, GM fait l’acquisition du

Bill Torrey, natif de Montréal, a bâti la dynastie des Islanders.

constructeur CHEVROLET… En 1670, fondation de la compagnie de la BAIE D’HUDSON… Nous ont quittés un 2 mai: RED KELLY, joueur étoile des Red Wings et des Maple Leafs; BILL TORREY, d.g. des Islanders; OUSSAMA BEN LADEN, militant islamique; NORM VAN BROCKLIN, joueur étoile de la NFL; J. EDGAR HOOVER, directeur du FBI; JOSEPH McCARTHY, sénateur américain; ALFRED DE MUSSET, écrivain français; LÉONARD DE VINCI, plus grand génie de la Renaissance.

Recherches: MM. Goulet et Champoux.

ANNIVERSAIRES du 2 mai

  • BRAD RICHARDS, ancien joueur étoile du Lightning et de

    Brad Richards a gagné le trophée Conn Smythe en 2004.

    l’Océanic, 42 ans.

  • MARIO BRISEBOIS, chroniqueur de golf, de tennis et de ski, 69 ans.
  • RÉAL MASSÉ, propriétaire de la Pourvoirie de St-Zénon, 81 ans.
  • CLAY CARROLL, ex-lanceur des Reds, 81 ans.
  • JEAN BOIS, ancien des Patriotes de TR, 55 ans.
  • RÉGIS LABEAUME, ex-maire de Québec, 66 ans.
  • SOPHIE THIBAULT, de TVA, 61 ans.
  • DAVID P. STEIN, de Tricolore Sports, 29 ans.

    Une paire de 6 pour l’ami Régis.

  • CHRISTOPHE DUTARTE, entraîneur à l’UQAM.
  • JACQUES PRIMEAU, réalisateur de milliers de matchs de la LNH, 77 ans.
  • KEITH MORELAND, ancien des Phillies, 68 ans.
  • JASMIN DUMAS, de TVA, 32 ans.
  • CLAUDE SAMSON, de Sorel, 81 ans.
  • ALAIN TRUDEL, du club de golf Bellechasse, 66 ans.
  • ANGELO FERRARA, de Montréal-Concordia.

    Mario Brisebois: une chandelle de plus sur le gâteau.

  • RHÉAL SÉGUIN, ex-sauteur à ski de l’Outaouais.
  • JAROD SALTALAMACCHIA, ancien des Tigers, 37 ans.
  • BERNARD BRISSET, ami Facebook.
  • GILBERT BÉLISLE, de PPG Canada, 55 ans.
  • LOUIS DATTILIO, de Montréal, 87 ans.
  • MARTIN TREMBLAY, des JSH.