formats

Les anniversaires du dimanche 20 avril

avril
20
par dans Anniversaires
  • DON MATTINGLY, gérant des Dodgers, 53 ans.
  • MARC GIROUARD, du club de golf Le Diamant, 52 ans.
  • BRENT SEABROOK, des Blackhawks, 29 ans.
  • VIACHESLAV FETISOV, ex-défenseur des Devils et des Red Wings, 56 ans.
  • GILLES LUPIEN, ex-défenseur du Canadien, 60 ans.
  • CORRADO MICALEF, ex-gardien debut des Red Wings, 53 ans.
  • NORMAND BEAUCHAMP, ancien patron de CJMS, 72 ans.
  • GILLES BANVILLE, ancien des As de Québec, 72 ans.
  • JACINTHE DUBÉ, présidente de Royal LePage à Sherbrooke.
  • NORMAND LEFRANÇOIS, ancien joueur des Draveurs de Trois-Rivières, 52 ans.
  • VINCENT RIENDEAU, ex-gardien de but du CH, 48 ans.
  • TOMMY HUTTON, ancien joueur des Expos, 68 ans.
  • MILT WILCOX, ex-lanceur des Tigers, 64 ans.
  • LEON STICKLE, ancien juge de lignes, 66 ans.
  • NATHALIE ROBERT, de Drummondville.
  • ISABELLE CHARTRAND, hockey féminin, 36 ans.
  • STEPHEN HARPER, premier ministre du Canada, 55 ans.
  • LIETTE COURCY, de Rosemère.
  • RICHARD BOURQUE, de Ville Saint-Laurent, 51 ans.
  • CHARLIE TAAFFE, ancien coach des Alouettes, 64 ans.
  • RÉMY TRUDEL, ex-député de Rouyn-Noranda, 66 ans.
  • ALAIN HÉBERT, ancien joueur étoile de la Ligue Dépression, 53 ans.
  • JULIEN POULIN, alias Elvis Gratton, 68 ans.
  • CHRIS MASON, ex-gardien de but de la LNH, 38 ans.
  • JEAN-FRANÇOIS FECTEAU, des JSH, 35 ans.
  • RYAN O’NEAL, acteur américain, 73 ans.
  • ANGELO VENNERI, de Saint-Léonard, 47 ans.
 
formats

À moitié dans le sac

Comme il fallait s’y attendre, le Canadien a beaucoup mieux joué dans l’ensemble, Carey Price également, et l’équipe de Michel Therrien est rentrée à Montréal avec une avance de 2-0 dans la série.

Quelques points à retenir:

  1. ANDREI MARKOV est encore le général du CH à la ligne bleue. Au bon prix, faut lui accorder un dernier contrat.

    Andrei Markov a joué deux gros matchs à Tampa Bay. Le vétéran défenseur vaut encore son pesant d'or.

    Andrei Markov a joué deux gros matchs à Tampa Bay. Le vétéran défenseur vaut encore son pesant d’or.

  2. Le style de jeu du LIGHTNING convient parfaitement au Canadien. Impossible de trouver meilleur rival pour la première ronde.
  3. MICHEL THERRIEN et ses adjoints préparent bien le plan de match et il est suivi à la lettre par tous les joueurs, même P.K.
  4. RENE BOURQUE sort des limbes et marque deux gros buts. Il étaoit où cet hiver, celui-là?
  5. Aucune comparaison possible entre ANDERS LINDBACK et Ben Bishop.
  6. Si bon soit-il, STEVEN STAMKOS, seul, ne peut pas faire la différence.
  7. Le CH a beaucoup plus de profondeur que ses jeunes adversaires.
  8. Comment le Lightning a-t-il fait pour amasser 101 points en saison régulière? MARTIN SAINT-LOUIS était-il si important pour cette équipe?
  9. La fabrication des COUPES STANLEY en papier mâché est commencée.
  10. Attendez un peu avant de sortir vos chaises pliantes pour le DÉFILÉ sur la Catherine!
 
formats

Hank Aaron a conservé les lettres de haine

avril
19
par dans Baseball, Potins

Maintenant âgé de 80 ans, Hank Aaron n’a pas oublié les lettres de haine qui lui ont été adressées pendant qu’il faisait la chasse au record de circuits de Babe Ruth en 1973-74. À tort ou à raison, il les a même conservées.

«Je n’y pense plus autant qu’avant, a-t-il récemment confié à Rick Nightengale, du USA Today. Cette période de ma vie n’a pas été la plus joyeuse. C’est comme si on m’avait lancé seul au milieu des loups. Même si j’étais en train d’accomplir un exploit peu banal, personne ne voulait y être associé.

Hank Aaron n'a pas vécu une expérience agréable quand il a pourchassé le record de Babe Ruth au début des années 1970.

Hank Aaron n’a pas vécu une expérience agréable quand il a pourchassé le record de Babe Ruth au début des années 1970.

«J’étais seul dans mon coin et ne pouvais rien partager avec les autres. Longtemps après l’entrée en scène de Jackie Robinson, il y avait encore tellement de ségrégation. Le baseball était encore un sport pour les Blancs. On croyait ce record inaccessible et voilà qu’il était battu par un Noir».

Un président noir

Visiblement, «Hammerin’ Hank» en a gros sur le coeur. Non seulement se souvient-il des lettres de haine, mais également des menaces de mort. Devant ses coéquipiers, il faisait le brave, ne montrait pas ses émotions, mais ça ne veut pas dire qu’il ne craignait pas pour sa vie. Quand il a frappé son 715e circuit contre Al Downing, des Dodgers, le 15 avril 1974, c’est comme si un poids énorme était tombé de ses épaules.

Aaron va plus loin quand il dit que l’Amérique n’a pas tellement changé depuis 40 ans. «Nous avons un président noir (Barack Obama), mais c’est comme s’il marchait dans la vase à cause du comportement des Républicains à son endroit», a-t-il ajouté. Bien sûr, ses commentaires ne font pas l’unanimité au pays de l’Oncle Sam. C’est un sujet délicat.

Selon le commissaire Bud Selig et des millions d’amateurs de baseball, Aaron est encore le roi des circuits parce que Barry Bonds a battu son record en ayant recours à des substances illicites. L’ancien joueur des Braves refuse d’embarquer dans cette polémique. Il répond simplement qu’il connaît très bien sa place dans l’histoire du baseball.

Interrogé à ce sujet, Bonds a déclaré récemment: «Je suis très content que mon nom soit associé à celui d’Hank Aaron. C’est un homme avec tellement de classe. Mon père (Bobby) n’arrêtait pas de parler de l’importance de Willie Mays et d’Hank Aaron dans l’histoire du baseball».

Aaron s’inquiète parce que seulement 7,8% des joueurs des ligues majeures sont des Afro-Américains. C’est le plus bas pourcentage depuis 1958. Il souhaite aussi qu’on célèbre le prochain frappeur de 50 ou 60 circuits sans avoir à se demander s’il a triché.

Par-dessus tout, il souhaite que personne n’ait à revivre ce qu’il a vécu pendant qu’il pourchassait le record du Bambino.

Samedi Express

  • ÉRIC DESJARDINS, ex-défenseur du Canadien et des Flyers, était au Mexique avec sa famille et sa mère quand il a ressenti un TREMBLEMENT DE TERRE (7,5 à l’échelle Richter). Heureusement, rien de grave.
  • Étonnante victoire des RED WINGS vendredi soir. MIKE BABCOCK n’est pas un «lâcheux» et il connaît le tabac. Cette série pourrait être très longue.
  • RON HEXTALL, ex-gardien des Flyers et des Nordiques, est candidat au poste de directeur-gérant à VANCOUVER. Trop émotif pour ce genre de boulot?
  • MILAN LUCIC est parfois vicieux avec son bâton. À sa grosseur, il n’a pas besoin d’agir de la sorte.
  • À CUBA, il y a un lanceur gaucher de 17 ans dont on dit qu’il deviendra une grande vedette. Son nom: JULIO URIAS.

    Éric Desjardins a eu la frousse lors de son récent voyage au Mexique.

    Éric Desjardins a eu la frousse lors de son récent voyage au Mexique.

  • Le club VICTORIAVILLE est bondé de golfeurs durant tout le week-end de Pâques.
  • MATHIEU PAIEMENT fera équipe avec le jeune MATHIEU RIVARD et le vétéran ROGER RICARD au club Cowansville.
  • DAVID SKITT, organisateur du Championnat de Montréal et de Québec, a profité de son récent voyage en Géorgie pour se faire photographier avec le champion espagnol MIGUEL ANGEL JIMENEZ.
  • Dixit MUHAMMAD ALI: «Une personne qui a la même vision de la vie à 20 ans et à 50 ans a perdu 30 ans de sa vie».
  • MANNY RAMIREZ, ancien voltigeur de gauche des Red Sox, aimerait revenir dans les majeures. Il n’a pas compris qu’il a fait son temps. L’an passé, il a frappé pour ,259 et frappé trois petits circuits pour le club-école des Rangers du Texas.
  • JOCELYN CODERRE a acheté le club de golf Granby-Saint-Paul. Il possède aussi celui de Waterloo.
  • Radieuse, CHANTAL MACHABÉE a un nouvel homme dans sa vie: DENIS JONES.
  • Prompt rétablissement à ANDRÉ MALTAIS, de Magog. Le vieux pro a des ennuis avec son dos.
  • RAYMOND McSWEEN, grand sportif de Valleyfield, est parti visiter la Grèce et la Turquie.
  • JEAN-YVES LAFLAMME, de Sherbrooke, se remet à la pratique du golf sous les bons conseils de GUY FAUCHER.

Le mot d’humour

Saint-Pierre à la porte du ciel: «Fiston, tu allais entrer au ciel jusqu’à ce que je découvre ces photos de toi sur Facebook».

 

 

 
formats

L’Express de 9h.05

avril
19
par dans Potins
  • Très grosse victoire des BLUES DE SAINT-LOUIS en troisième période de prolongation, jeudi soir. Ça devrait leur remonter le moral face aux champions en titre.
  • PATRICK ROY est capable d’être très mesquin. Parlez-en à son ancien gardien de but LOUIS DOMINGUE. À chacun ses défauts.
  • Des LAMPIONS VIRTUELS pour aider la cause du Canadien. Franchement!

    Paul Stastny a été le grand héros de la première victoire de l'Avalanche contre Minnesota.

    Paul Stastny a été le grand héros de la première victoire de l’Avalanche contre Minnesota.

  • PAUL STASTNY s’est comporté comme son célèbre papa en marquant le but égalisateur et celui de la victoire en prolongation, jeudi soir, contre Minnesota.
  • ALAIN VIGNEAULT affichait une tête d’enterrement après la victoire des Rangers contre Philadelphie. Faut croire que ce métier est stressant.
  • Il y a 15 ans aujourd’hui, WAYNE GRETZKY disputait son dernier match dans la Ligue nationale dans l’uniforme des Rangers. Je l’ai croisé à Augusta la semaine dernière et il semblait en très grande forme. Honnêtement, j’ai surtout vu sa belle JANET qui vieillit très bien!
  • Les SHARKS ont trouvé le moyen de marquer six buts contre JONATHAN QUICK dans le premier match. Ça veut dire quoi?
  • CHAD OCHOCINCO pourrait faire courir les foules au stade Percival-Molson. Attendons la suite des événements.
  • Tous les joueurs des ligues majeures ont porté le numéro 42 en début de semaine pour honorer la mémoire de JACKIE ROBINSON, ancien porte-couleurs des Dodgers de Brooklyn et premier joueur afro-américain de l’histoire des ligues majeures. Cela n’empêche pas HANK AARON d’être très inquiet pour les joueurs de sa race. Il y a seulement 7,8% des joueurs des ligues majeures qui sont Afro-Américains. C’est le plus bas pourcentage depuis 1958.

    Jackie Robinson a marqué l'histoire du baseball, mais les joueurs afro-américains sont plus rares que jamais.

    Jackie Robinson a marqué l’histoire du baseball, mais les joueurs afro-américains sont plus rares que jamais: 7,8 pour cent.

  • Le commissaire BUD SELIG a promis à son ami Aaron de changer la situation. On a créé un programme d’un bout à l’autre des États-Unis pour inciter les jeunes NOIRS à la pratique du baseball, mais les résultats se font attendre. Pour l’instant, leur préférence porte sur le football et le basketball.
  • Beau duel en perspective entre ANTHONY MANTHA et JONATHAN DROUIN durant la série demi-finale entre les Foreurs de Val-d’Or et les Mooseheads d’Halifax.
  • NOVAK DJOKOVIC travaille fort dans l’espoir de gagner les Internationaux de France à ROLAND-GARROS. L’an passé, il avait livré un duel épique à son grand rival RAFAEL NADAL avant de s’incliner au cinquième set.
  • Il y a 30 ans cette semaine, CLAUDE (Jos) PROVOST nous quittait pour un monde meilleur, victime d’une crise cardiaque pendant un match de tennis disputé en Floride. Jos était le grand ami d’HENRI RICHARD et de JEAN-GUY TALBOT. Ils étaient comme les «Three Stooges». Aubergiste à Saint-Calixte et membre assidu du Centre Paul-Sauvé, Provost a aidé le Canadien à gagner neuf coupes Stanley, mais son nom n’a jamais été mentionné parmi les joueurs susceptibles de faire partie du Temple de la renommée. Il était un formidable «gars d’équipe».

    Claude Provost a gagné neuf coupes Stanley dans l'uniforme du Canadien.

    Claude Provost a gagné neuf coupes Stanley dans l’uniforme du Canadien.

  • ROBERT PILON, président de Barwood-Pilon à Laval, prédit que le CANADIEN affrontera les Bruins en finale de conférence. Il est vite en affaires, l’ami Bob.
  • Le jeune GIANCARLO STANTON, des Marlins de Miami, domine les ligues majeures avec une vingtaine de points produits.
  • SOUS LE CIEL DE CUBA: ROCH COUTURE et ses amis de la région de Laval et Sainte-Thérèse ont fait un très beau voyage de golf à VARADERO. Ils étaient tous de la cuvée 54, ce qui veut dire qu’ils fêteront leurs 60 ans durant les prochains mois… En plus d’organiser les matchs, Roch Couture a été le meilleur joueur de la semaine… PIERRE LANCTÔT a été sans pitié pour son ami PAUL CLOUTIER qui est rentré au pays sans fer 6 et à court de balles…
    Jean-Luc Ouimet n'oubliera pas de sitôt son récent voyage à Varadero.

    Jean-Luc Ouimet n’oubliera pas de sitôt son récent voyage à Varadero.

    JEAN-LUC OUIMET a dû visiter l’infirmerie après avoir frappé un cactus, mais ça ne l’a pas ralenti au 19e trou!… MICHEL CHARTIER songe à vendre son sac de golf pour s’acheter une canne à pêche!… CHARLIE BEAULIEU a gagné le concours du golfeur le mieux vêtu… Quant à YVAN VANIER, il devra revois ses amis Bob Ledoux et Laval Tremblay pour des leçons de golf additionnelles.

  • MIGUEL ANGEL JIMENEZ a très fier de sa 4e place au Masters. Il n’a pas commis un seul «trois putts» durant tout le tournoi.
  • Il y a 45 ans cette semaine, les EXPOS disputaient leur premier match au petit stade de la rue JARRY. Un stade qu’on n’oubliera jamais.
  • PIERRE BOUCHARD sera à L’Antichambre avec Carbo et Mathieu Darche, dimanche soir. Il pense lui aussi que les BRUINS sont l’équipe à battre dans l’Est. Dans l’autre conférence, c’est plus partagé.

    Pierre Bouchard: «Les Bruins sont l'équipe à battre dans l'Est».

    Pierre Bouchard: «Les Bruins sont l’équipe à battre dans l’Est».

  • MARTIN BRODEUR se résignera-t-il à terminer sa carrière dans un autre chandail que celui des Devils?
  • L’ex-gardien de but JIMMY WAITE est très heureux de s’associer au Phoenix de SHERBROOKE comme instructeur. Il travaillera de concert avec JUDES VALLÉE et Benoît Desrosiers.
  • GARY PLAYER souhaite qu’on remplace l’arbre Eisenhower.
  • J’aime beaucoup le jeune RICKIE FOWLER. Il est coloré et très bon golfeur. C’est bon pour la «game».
  • STÉPHANE CARTIER poursuivra sa carrière de professionnel de golf au club OWL’S HEAD.

    Maurice Richard Jr. a fêté ses 69 ans à Pebble Beach en compagnie de son ami P.A. Sénécal, ancien policier de la CUM.

    Maurice Richard Jr. (à gauche) a fêté ses 69 ans à Pebble Beach en compagnie de son ami P.A. Sénécal, ancien policier de la CUM.

  • CLAUDE HAMEL, Monsieur Rogers à Sherbrooke, a assisté au Masters avec sa belle Josée.
  • Heureuse retraite au vétéran journaliste PIERRE TURGEON, de La Tribune.
  • BERNHARD LANGER n’est pas le golfeur le plus excitant, mais il sait encore quoi faire avec un bâton et sa condition physique est absolument irréprochable.

Le mot d’humour

Le regretté André Rufiange: «Le mari parfait n’existe pas. La femme parfaite non plus. La belle-mère? On en parle même pas!»

 

Inscrivez-Vous, Commentez et Partagez!

Inscrivez-vous au blogue (haut de page) et commentez ensuite mes articles (au bas droit de chaque article).
N.B. Aucun bulletin d'information sur le blogue n'est expédié aux abonnés.

Cliquez "J'aime" quand un article vous plaît, même chose pour ma page Facebook que je vous encourage aussi à suivre et partager.
N'hésitez pas à me transmettre un courriel (haut de page) ou un message Facebook pour toute question ou suggestion.

J'apprécie grandement votre support.

Merci à tous!

© 2013 André Rousseau