formats

Tous champions

avril
1
par dans Baseball

NAPLES, Floride—- Quand arrive le début du mois d’avril, toutes les équipes du baseball majeur se disent confiantes de connaître une saison du tonnerre et d’accéder aux séries de championnat.

C’était vrai dans le temps de Babe Ruth et de Joe DiMaggio et ça n’a pas changé depuis. Pourquoi avoir une équipe si on ne peut pas faire rêver ses partisans? Quand arrive le congé de la partie d’étoiles, le discours change de beaucoup pour les formations moins bien nanties. Avec six championnats de division et des équipes «wild card», il est cependant plus facile d’entretenir l’espoir chez les fans.

Toujours est-il que le temps est venu d’analyser les forces en présence. Je vous ferai grâce de tous les détails. Voici simplement un aperçu de la saison 2015:

  1. WASHINGTON FAVORI: Avec l’acquisition de l’excellent gaucher MAX SCHERZER à coups de millions, les Nationals de WASHINGTON sont largement favoris pour enlever le championnat de leur division et se rendre en Série mondiale.
    Max Scherzer est l'homme de 200M$ chez les Senators de Washington.

    Max Scherzer est devenu l’homme de 200M$ chez les Nationals de Washington.

    L’ex-lanceur des Tigers formera le meilleur quintette des majeures avec JORDAN ZIMMERMAN, Stephen Strasburg, Gio Gonzalez et Doug Fister. Sans compter le jeune TANNER ROARK.

  2. ANNÉE DE VÉRITÉ: À Toronto, c’est l’année de vérité pour le gérant JOHN GIBBONS et le directeur général ALEX ANTHOPOULOS. Les Blue Jays croient que l’acquisition du receveur RUSSELL MARTIN les propulsera vers le sommet. Martin a fait ses preuves chez les Dodgers, les Yankees et les Pirates, participant six fois aux séries de championnat. Il fera sûrement du bon travail avec les lanceurs des Blue Jays, mais la partie est loin d’être gagnée d’avance, surtout à cause de la perte inattendu du jeune MARCUS STROMAN.
  3. BATAILLE À TROIS: La plus belle lutte devrait avoir lieu sur la Côte du Pacifique entre SAN FRANCISCO, les Dodgers et les Padres. On a hâte de voir comment les Giants s’y prendront pour compenser la perte de PABLO SANDOVAL (embauché par les Red Sox). À Los Angeles, CLAYTON KERSHAW, en quête d’un quatrième Cy Young en cinq ans, demeure l’homme-clé. La surprise pourrait venir de San Diego. Les Padres se sont améliorés sensiblement en embauchant WIL MYERS, Matt Kemp, Justin Upton et le lanceur James Shields.
  4. RETOUR EN FORCE DES RED SOX?: Après avoir gagné la Série mondiale (2013) et avoir chuté au dernier rang l’an passé, les RED SOX ont dépensé une fortune pour aller chercher HANLEY RAMIREZ, Pablo Sandoval, Rick Porcello, Wade Miley et Justin Masterson. Sur papier, ils forment encore une très bonne équipe. Ça va dépendre du rendement des lanceurs et du vieux DAVID ORTIZ. Big Papi est-il encore capable de frapper 35 circuits et faire compter une centaine de points?

    David Ortiz peut-il encore frapper 35 circuits et faire compter une centaine de points?

    David Ortiz peut-il encore frapper 35 circuits et faire compter une centaine de points?

  5. AU WRIGLEY FIELD: Après avoir eu beaucoup de succès à la barre des Rays de Tampa, JOE MADDON a pour mission de sortir les Cubs de Chicago de la médiocrité. Un méchant défi. Les Cubs ont quelques joueurs de talent, mais ils auront besoin d’un JON LESTER en grande forme pour grimper au classement.
  6. CHEZ LES YANKEES: Dans le Bronx, les regards sont tournés vers ALEX RODRIGUEZ même s’il aura 40 ans l’été prochain. Il serait très étonnant que l’enfant prodigue fasse fureur après un an d’absence. Il aura beaucoup de pression sur les épaules et il n’a pas toujours bien composé avec la pression. Les Yankees devront aussi apprendre à vivre sans leur capitaine DEREK JETER. On a l’impression que JOE GIRARDI devra s’armer de patience avec une équipe en reconstruction.
  7. Avec le départ de Scherzer, les TIGERS de Détroit vont trouver l’été long si JUSTIN VERLANDER ne redevient pas un des meilleurs artilleurs du baseball.
  8. Les PHILLIES ont plusieurs vieux joueurs dans leurs rangs. Ils pourraient bien sacrifier un COLE HAMELS, Cliff Lee, Ryan Howard ou Chase Utley pour entreprendre une cure de rajeunissement.
  9. Les ORIOLES de Baltimore ont perdu un gros morceau en NELSON CRUZ, mais ils ont encore de très bons lanceurs et un bon gérant. Ils seront dans la course.
  10. Les METS tournent en rond depuis trop longtemps et le retour du lanceur MATT HARVEY ne suffira pas à renverser la vapeur.
  11. DAVE STEWART et son ancien patron TONY LaRUSSA ont pour mission de rebâtir les DiamondBacks de l’Arizona. Bonne chance.
  12. Ne vous inquiétez surtout par pour les CARDS de Saint-Louis. Ils ont une tradition gagnante et trouvent toujours le moyen d’être solides au monticule.
 
formats

Le rêve des Panthers prend fin à Boston

avril
1
par dans Général

BOYNTON BEACH— Après s’être battus avec acharnement durant les dernières semaines dans l’espoir de participer aux séries, les Panthers de Miami ont encaissé une défaite crève-coeur de 3-2 à Boston, mardi soir, pour ainsi voir leur rêve s’évanouir.

C’est un but Milan Lucic à minute de la fin qui a donné la victoire aux Bruins. Quelques instants plus tard, Jimmy Hayes a failli créer l’égalité, mais son puissant tir a touché la barre horizontale derrière Tuukka Rask.

Milan Lucic a donné la victoire aux Bruins avec son 18e but de la saison. Leurs chances de participer aux séries sont maintenant excellentes.

Milan Lucic a donné la victoire aux Bruins avec son 18e but de la saison. Leurs chances de participer aux séries sont maintenant excellentes.

En l’emportant devant leurs fidèles partisans, les Bruins ont maintenu une priorité de trois points sur les Sénateurs d’Ottawa et porté leur avance sur les Panthers à six points. Avec si peu de matchs au calendrier, leurs chances de participer à la danse printanière sont donc excellentes.

Gerard Gallant, qui a accompli des miracles à sa première campagne derrière le banc des Panthers, n’a pas cherché d’excuses. «Nous allons continuer de nous battre, a-t-il dit. Nous aurions pu gagner les cinq parties durant ce voyage, mais nous avons dû nous contenter d’une fiche de ,500. Nous devons maintenant gagner nos cinq derniers matchs et espérer…»

L’an prochain, peut-être…

  • Les Sénateurs ont gagné 2-1 à Détroit en tirs de barrage.
  • ALEX OVECHKIN a inscrit son 50e filet de la saison dans la victoire de 4-2 des Capitals contre Caroline. C’est la 6e fois qu’il atteint ce plateau d’excellence.
  • Le Lightning s’est fait surprendre 3-1 à Toronto.
  • Les Canucks ont gagné 5-4 à Nashville en fusillade.
  • CHRIS KREIDER a donné une victoire de 3-2 aux Rangers à Winnipeg.
  • Les KINGS, champions en titre, n’ont plus que six parties pour se tailler une place dans les séries par la porte arrière.

Gretzky parle de son idole

Gordie Howe célébrait hier son 87e anniversaire de naissance. Wayne Gretzky, qui a fini par éclipser tous ses records ou presque, a profité de l’occasion pour rendre un bel hommage au héros de son enfance.

Wayne Gretzky a rendu un bel hommage à Gordie Howe pour ses 87 ans.

Wayne Gretzky a rendu un bel hommage à Gordie Howe pour ses 87 ans. Il considère que Howe et Bobby Orr sont les deux meilleurs joueurs de tous les temps.

«Gordie était le joueur parfait, a-t-il déclaré. Il était fort comme un cheval et pouvait tout faire sur la patinoire. Il était mon idole et il ne m’a jamais déçu. Avec les années, j’ai eu la chance de devenir son ami et il a exercé une grande influence sur ma carrière.

«Gordie Howe et Bobby Orr sont les deux meilleurs joueurs de hockey de tous les temps. C’est vrai que le jeu a beaucoup changé depuis 60 ou 70 ans, mais peu importe l’époque, ils auraient été de grandes vedettes dans la Ligue nationale».

Bien dit, M. Gretzky.

Martin McGuire en deuil

Martin McGuire, qui décrit les matchs du Canadien avec enthousiasme sur les ondes de 98,5 FM, est en deuil de son papa. Il cédera son micro à Michel Langevin pour une couple de parties. Mes condoléances à Martin et à toute sa famille.

Le mot d’humour

Mon ami Jean-Paul a décidé de se faire de nouveaux amis en-dehors de Facebook en appliquant les mêmes principes.

Chaque matin, il s’habille proprement, descend dans la rue et explique aux passants ce qu’il a mangé la veille, comment il se sent, ce qu’il a envie de faire aujourd’hui, quelle auto il aimerait s’acheter, comment va sa digestion et sa vie familiale. Et ça marche.

Il y a maintenant trois personnes qui le suivent régulièrement: deux policiers et un psychiâtre!

 
formats

Les anniversaires du mercredi 1er avril

avril
1
par dans Anniversaires
  • RUSTY STAUB, premier héros des Expos au stade Jarry, 71 ans.
  • PHIL NIEKRO, artiste de la balle papillon et ex-coéquipier de Claude Raymond, 76 ans.
  • SCOTT STEVENS, ex-défenseur des Blues et des Devils, 51 ans.
  • JEAN-PIERRE DUMONT, ancien des Sabres et des Predators, 37 ans.
  • JOHN WENSINK, ancien matamore des Bruins, 62 ans.

    Rusty Staub a marqué l'histoire des Expos avant d'être échangé aux Mets de New York au printemps 1972.

    Rusty Staub a marqué l’histoire des Expos avant d’être échangé aux Mets de New York au printemps 1972.

  • MARIO MESSIER, le cadet de la firme Thibault-Messier-Savard, 54 ans.
  • TOM BISSEGER, du club de golf Rive-Sud, 55 ans.
  • RICHARD GOUDREAU, producteur de films, 65 ans.
  • MARIE-CLAUDE ASSELIN, pionnière en ski acrobatique, 53 ans.
  • RON PERRANOSKI, ex-lanceur des Dodgers, 79 ans.
  • GUY TROTTIER, ancien joueur étoile des Bisons de Buffalo, 74 ans.
  • GORDON HILL, soccer, 61 ans.
  • ROGER HÉROUX, sportif de Sherbrooke, 64 ans.
  • ALI MacGRAW, ex-actrice américaine, 76 ans.
  • REIJO RUOTSALAINEN, ancien des Oilers, 55 ans.
  • JULIE RICHARD, de Montréal.
  • WILLIE MONTANEZ, ancien joueur des Phillies, 67 ans.
  • GINETTE PROVENCHER, de Saint-Bruno.
  • DEBBIE REYNOLDS, actrice et chanteuse, 83 ans.
  • PAULINE BUREAU, du Château du Bel Âge à Windsor, 84 ans.
  • CLAUDE SAINT-JACQUES, trot et amble, 87 ans.
 
formats

Balayé par Tampa Bay

mars
31
par dans Potins
  • Le CANADIEN a encore perdu contre le Lightning de Tampa Bay, lundi soir, s’inclinant cette fois par la marque de 5-3 au Centre Bell. ZÉRO VICTOIRE en cinq parties contre la troupe de JON COOPER cette saison. Mettons que ça commence à être inquiétant si on pense que les deux équipes pourraient s’afftonter au deuxième tour. Les joueurs du Lightning sont RAPIDES et ils excellent en échec-avant.
  • Après la partie, MICHEL THERRIEN n’était pas de bonne humeur. Il a parlé d’indiscipline et de «mauvaises décisions» de la part de ses joueurs. Le CH termine le mois de mars avec une fiche banale de ,500: six victoires, six défaites et trois nulles.
  • En plus de récolter sa 37e victoire de la campagne, le gardien de but BEN BISHOP a mérité une passe sur les deux premiers buts de son équipe. Il revendique 10 victoires en 13 parties contre le Canadien. CAREY PRICE a cédé quatre fois sur 39 tirs en sa direction. Il lui manque encore une victoire pour égaler la marque (42) de JACQUES PLANTE et de KEN DRYDEN.
  • VLADISLAV NEMESTNIKOV a marqué deux fois pour les visiteurs et JONATHAN DROUIN a finalement trouvé le fond du filet après une disette de 42 parties. Pour le Canadien, 37e de Pacioretty et 14e de P.K.

    Jonathan Drouin a mis fin à une disette de 42 parties dans la victoire du Lightning au Centre Bell.

    Jonathan Drouin a mis fin à une disette de 42 parties dans la victoire du Lightning au Centre Bell.

  • À Dallas, les étonnants FLAMES de l’entraîneur Bob Hartley ont arraché une victoire de 4-2. RAPHAEL DIAZ a obtenu le but gagnant et JOHNNY GAUDREAU son 22e. Dans la défaite, 35e de TYLER SEGUIN.
  • Dans le dernier droit, les Flames ont un point d’avance sur WINNIPEG et trois sur les KINGS.
  • À Chicago, les BLACKHAWKS ont pris la mesure des Kings par la marque de 3-1. L’excellent DUNCAN KEITH a inscrit le but gagnant.
  • À Saint-Louis, RADIM VRBATA a récolté son 31e filet et ALEX BURROWS son 15e dans la victoire de 4-1 des Canucks.
  • Les PANTHERS sont à Boston mardi soir pour disputer leur plus gros match de la saison. Les Bruins ont 89 points, Ottawa 86 et Miami 85.
  • Tel que prévu, JEAN-LUC MONGRAIN ne remplacera pas Mme BAZZO à Radio-Canada.
  • Le chef LOUIS-FRANÇOIS MARCOTTE s’associe à la chaîne de restaurants LA CAGE AUX SPORTS.
  • SYLVIE BUREAU, ma mairesse préférée, a réussi un TROU D’UN COUP avec son bois 9 au club Links of Boynton Beach. Son commentaire: «Un coup à la Tiger Woods durant ses belles années!»
  • MAXIME LAMARCHE, directeur général de Baseball-Québec, parle d’une augmentation de 35% dans les inscriptions au baseball mineur durant les six dernières années. Son organisme regroupe 26 760 joueurs, 5000 entraîneurs, 2000 officiels et des milliers de bénévoles. Maxime espère que la visite de RUSSELL MARTIN en fin de semaine contribuera à populariser encore plus le baseball chez nous.
  • VIC THÉRIAULT, ex-promoteur de kick-boxing, l’a échappé belle dans un accident de moto.
  • Les Titans de TÉMISCAMING sont les grands champions de la Ligue de hockey Greater Metro (Junior AAA). Ils ont battu les Huskies de SÉGUIN en cinq parties en finale.

    Sylvie Bureau a réussi son premier trou d'un coup sur un parcours de Boynton Beach.

    Sylvie Bureau, mairesse de Windsor, a réussi son premier trou d’un coup sur un parcours de Boynton Beach.

  • La Fondation de l’athlète d’Excellence a conclu une nouvelle entente avec COGECO DIFFUSION. Une entente qui vaut environ 2,3M$ en temps d’antenne et en argent sonnant (100 000$ sur cinq ans).
  • À VALLEYFIELD, Le championnat de curling de l’Association canadienne des POMPIERS a permis d’amasser presque 11 000$ pour combattre la dystrophie musculaire.
  • MARC LEMAY, ancien député de Rouyn-Noranda, est en deuil de sa maman. Mes condoléances à toute la famille.
  • J’apprends aussi le décès du critique littéraire RÉGINALD MARTEL. Poussière…
  • ROB MANFRED reprend le discours de son prédécesseur (Bud Selig) quand il dit que MONTRÉAL a besoin d’un «stade adéquat» pour accueillir une équipe de baseball majeur.
  • JACK NICKLAUS frappe dans le mille quand il dit que son sport doit devenir accessible à la masse. Il faut que le golf soit exposé au plus grand nombre de gens possible pour prospérer.
  • PETE MAHOVLICH était l’invité d’honneur au déjeuner annuel du Cummings Jewish Centre à Montréal. Le Canadien était aussi représenté par YVAN COURNOYER, Serge Savard et Guy Lafleur. L’activité a permis d’amasser plus de 200 000$ pour les personnes âgées dans le besoin.
  • Parmi les invités, il y avait également ANTHONY CALVILLO et son
    Pete Mahovlich était l'invité d'honneur au déjeuner annuel du Cummings Jewish Centre de Montréal.

    Pete Mahovlich était l’invité d’honneur au déjeuner annuel du Cummings Jewish Centre de Montréal.

    ancien receveur de passes BEN CAHOON, le maire Denis Coderre et DON STANHOUSE, ex-lanceur des Expos. Âgé de 42 ans, Cahoon a exprimé le désir de devenir instructeur un de ces quatre et MONTRÉAL serait sûrement un bon endroit pour le faire. On sait que Calvillo fera ses débuts comme instructeur la saison prochaine. Pour le moment, Cahoon vit en Utah avec sa famille de quatre enfants et il travaille pour une compagnie de produits reliés à la médecine.

  • PETE MAHOVLICH n’a jamais reçu autant de publicité de son frère FRANK, mais il a quand même marqué 288 buts dans la Ligue nationale en plus d’en préparer 485. Il a joué un rôle important dans les succès du Canadien durant les années 1970.
  • La santé n’a pas de prix. S’il y en a un qui le sait trop bien, c’est RENÉ ANGELIL.
  • CLAUDE SYLVAIN, maire de Saint-François-Xavier-de-Brompton, a eu du bon temps au WATERSIDE VILLAGE avec ses amis du Québec. Claude est devenu un adepte du BRIDGE. Aussi compliqué que le golf!
  • MICHEL LANGEVIN, un ancien de TVA Sports, a participé au match des Célébrités au Centre Bell dans le rôle de défenseur. Il faisait équipe avec GUY LAMBERT.
  • PKP promet d’être davantage à l’écoute de la population. C’est nouveau ça!
  • Un petit garçon de TORONTO: «Papa, c’est quoi les séries de la coupe Stanley?» Et son père de répondre: «Je ne sais pas, mon fils. N’oublie pas que nous sommes des partisans des Maple Leafs!»
  • Un vieux sage: «Tant que les GRANDS LACS ne seront pas dégelés, le printemps se fera attendre».
  • CLAUDIA BEAUCHESNE a raison: la politesse au volant, c’est de conduire à DROITE… à moins de dépasser le véhicule devant soi. Il faudrait enseigner cela aux gens de la FLORIDE.

Le mot d’humour

Alphonse Allais: «Il faut prendre l’argent là où il se trouve, c’est-à-dire chez les pauvres. D’accord, ils n’ont pas beaucoup d’argent, mais ils sont très nombreux».

 

Inscrivez-Vous, Commentez et Partagez!

Inscrivez-vous au blogue (haut de page) et commentez ensuite mes articles (au bas droit de chaque article).
N.B. Aucun bulletin d'information sur le blogue n'est expédié aux abonnés.

Cliquez "J'aime" quand un article vous plaît, même chose pour ma page Facebook que je vous encourage aussi à suivre et partager.
N'hésitez pas à me transmettre un courriel (haut de page) ou un message Facebook pour toute question ou suggestion.

J'apprécie grandement votre support.

Merci à tous!

© 2013 André Rousseau