formats

Rod a fini par pardonner

novembre
20
par dans Hockey, Potins
  • RODRIGUE GILBERT était content de représenter les RANGERS à la soirée du Centenaire au Centre Bell. S’il n’est plus le Beau Brummel qui faisait fondre les coeurs, il n’a rien perdu de sa prestance et de son entrain. Il ne

    Rod Gilbert a mis du temps à pardonner à Emile Francis pour l’échange qui a envoyé Brad Park et Jean Ratelle aux Bruins, à l’automne 1975.

    se gêne pas pour dire qu’il a grandi à POINTE-AUX-TREMBLES, à deux coins de rue de l’aréna Roussin, et il est fier de parler encore si bien FRANÇAIS après avoir vécu à Manhattan pendant presque 60 ans.

  • Rod est encore le meilleur marqueur de l’histoire des Rangers avec 406 buts et 1021 points. Sa carrière a pris fin en 1978, mais il est resté dans le giron de l’équipe comme AMBASSADEUR. Son seul regret est de n’avoir jamais gagné la coupe Stanley. Il a obtenu sa meilleure chance au printemps de 1972, mais les Bruins étaient supérieurs aux Rangers à cause d’un seul joueur: BOBBY ORR.
  • L’ancien numéro 7 en a longtemps voulu à EMILE FRANCIS pour la transaction qui a envoyé BRAD

    Jean Ratelle a longtemps pivoté le meilleur trio des Rangers entre Vic Hadfield et Rod Gilbert. On va retirer son chandail en février lors d’une grande fête au Madison Square Garden.

    PARK et JEAN RATELLE à Boston en retour de PHIL ESPOSITO et CAROL VADNAIS, le 7 novembre 1975. Comme si ça ne suffisait pas, «Espo» a insisté pour devenir capitaine des Rangers, puis il a poussé Francis à échanger le jeune RICK MIDDLETON aux Bruins pour mettre la main sur le vétéran KEN HODGE, son ancien ailier droit à Boston. «Emile a été un bon coach, mais il n’a pas été un bon directeur général. Esposito n’était pas content de passer aux Rangers et Middleton est devenu un joueur étoile à Boston. J’ai fini par lui pardonner», de dire Gilbert.

  • DENIS SAVARD, un de mes favoris, était en train de jouer au golf quand on lui a annoncé qu’il était échangé au Canadien en retour de CHRIS CHELIOS, au début des années 1990. Il était excité de venir jouer dans la ville natale même si ses meilleures saisons étaient derrière lui. «SERGE SAVARD m’a expliqué que ma production allait diminuer, mais que je pourrais aider le CH à gagner la coupe Stanley. C’est ce qui s’est produit en 1993».

    Denis Savard toucherait un salaire de 10M$ dans le hockey d’aujourd’hui, mais il n’est pas jaloux.

  • Le petit joueur de centre de VERDUN est très heureux dans la Ville des vents avec sa belle MONA. Il assiste régulièrement aux matchs des Blackhawks et il fait des affaires d’or dans une compagnie de bananes. Il a  été invité sept fois àchanter «Take Me Out To The Ballgame» à WRIGLEY FIELD et il est aussi connu que MICHAEL JORDAN, Bobby Hull, Stan Mikita ou Kris Bryant. Dans le hockey d’aujourd’hui, il gagnerait 10 millions par année, mais il ne regrette rien. Son plus gros salaire a été de 700 000$.
  • Selon Savard, les Blackhawks n’avaient pas tellement le choix dans le dossier d’ARTEMI PANARIN à cause du plafond salarial. Le jeune homme sera bientôt en mesure d’exiger un contrat comparable à ceux de JONATHAN TOEWS et de PATRICK KANE. Panarin, on le sait, a pris le chemin de Columbus en retour de BRANDON SAAD.

    Yvan Cournoyer: quatre saisons de 40 buts, un trophée Conn Smythe et 10 conquêtes de la coupe Stanley… en plus d’une passe sur le but vainqueur de Paul Henderson dans la Série du siècle.

  • YVAN COURNOYER (10 coupes Stanley en 16 ans) vient de signer un nouveau contrat de 3 ans comme AMBASSADEUR du Canadien. Il fait 25 sorties par année pour le CH et presque autant à titre personnel. Il se remet d’une opération à l’épaule droite (une vieille blessure de guerre) et n’a disputé que deux rondes de golf en 2017. Il compte bien se reprendre l’an prochain.
  • Lorsque PHIL ESPOSITO s’est informé de son opération à l’épaule, le Roadrunner lui a répondu: «Je me suis blessé en soulevant toutes ces coupes Stanley!»
  • D’autre échos des ANCIENS dans une prochaine chronique.

LAFLEUR SERA GRAND-PÈRE

  • J’ai capté une partie de l’entretien entre GUY LAFLEUR et PAUL ARCAND à TVA, dimanche soir. Je n’ai pas été surpris de l’entendre parler de sa triste fin de carrière

    Guy Lafleur parle toujours avec son coeur.

    avec le Canadien sous la gouverne de son ancien joueur de centre JACQUES LEMAIRE. Il l’aura sur le coeur jusqu’à sa mort… Il a raison quand il dit qu’il aurait dû exiger un échange à l’automne 1984, mais il ne l’a pas fait par respect pour ses milliers de partisans… Il a aussi raison quand il affirme que les fantômes du FORUM n’ont pas encore déménagé au CENTRE BELL. Au Forum, on jouait au hockey et on gagnait des coupes Stanley. Au Centre Bell, on fait de la «business»… Flower souhaite le retour des NORDIQUES. Il croit que ça forcerait l’organisation du Canadien à se surpasser. Encore faudrait-il l’assentiment de GARY BETTMAN et des bonzes de la Ligue nationale… Enfin, je suis content d’apprendre que Guy sera grand-père pour la première fois lorsque l’épouse de son fils Martin donnera naissance à une petite fille. C’est la meilleure nouvelle dans sa famille depuis fort longtemps.

DANS LA LNH

  • Les Rangers ont blanchi les Sénateurs 3-0 à Madison Square Garden. Zibanejad (10e) et Grabner (9e) ont aidé HENRIK LUNDQVIST à récolter son 63e jeu blanc dans la Ligue nationale.
  • L’Avalanche a arraché une victoire de 4-3 à Détroit. CARL SODENBERG a créé l’égalité dans la dernière minute de jeu et NATHAN MacKINNON a réussi le but gagnant en prolongation.
  • Les Hurricanes ont doublé les Islanders 4-2. TEUVO TERAVAINEN (2-1) et SEBASTIAN AHO (1-2) ont dirigé l’attaque. Tavares a réussi son 15e pour les visiteurs.

Le mot d’humour

J’ai dit à ma femme: «Si un jour je deviens «légume» et que ma vie dépend d’une machine, n’hésite pas à me débrancher».

Sans attendre un seul instant, elle s’est précipitée dans mon bureau et elle a débranché mon ordi!

Les anniversaires du 20 novembre

  • MAX PACIORETTY, capitaine du CH, 29 ans.
  • RICK MONDAY, ex-voltigeur des Cubs et des Dodgers, 72 ans.
  • KATHERINE GRAVEL-COURSOL, championne de golf, 24 ans.

    Léo Bourgault est un ancien joueur du Rouge & Or de l’Université Laval et de la Ligue Dépression.

  • LÉO BOURGAULT, fondateur du complexe 4 Glaces à Brossard, 78 ans.
  • DON JANUARY, ex-champion de la PGA, 88 ans.
  • GREG HOLLAND, as releveur des Rockies, 32 ans.
  • LOUISE BARDIER, du Chez-Nous des Artistes.
  • JOCELYN BOURQUE, ancien directeur des sports du Journal de Québec, 70 ans.
  • JOHANNE ROUGEAU, ex-reine du matelas!

    Jocelyn Bourque: 70 au compteur!

  • JOHN VAN BOXMEER, ex-défenseur du CH, 65 ans.
  • MARK GASTINEAU, ancien des Jets de New York, 61 ans.
  • RAYMOND LEMAY, ex-propriétaire du Saint-François de Sherbrooke, 70 ans.
  • J.D. DREW, ancien des Red Sox, 42 ans.
  • JEFFREY LORIA, ancien propriétaire des Expos et des Marlins, 77 ans.

    Nanette Workman a grandi au Mississipi. Son père était trompettiste dans l’orchestre de Tommy Dorsey et sa mère était chanteuse de music-hall.

  • VINCENT DUBUC, des Jeux du Québec, 42 ans.
  • NANETTE WORKMAN, Lady Marmalade, 72 ans.
  • RICHER TALBOT Jr., de Montréal, 63 ans.
  • JOHN MacLEAN, ancien des Devils, 53 ans.
  • JAY JOHNSTONE, ancien des Phillies, 71 ans.
  • DOMINIC GRAVEL, du club de golf Sainte-Rose, 45 ans.
  • MARC LABRÈCHE, comédien et animateur, 57 ans.
  • BOB MURDOCH, ancien du Tricolore, 71 ans.
  • JEFF LEROUX, ex-golfeur d’Asbestos, 73 ans.
  • JACQUES BRISEBOIS, sportif de l’Outaouais, 58 ans.
  • ANDRÉ RACINE, de Mascouche, 56 ans.
  • EUGÈNE VIAU, de Montréal, 77 ans.
  • JERRY COLANGELO, baseball, 78 ans.
  • JEAN-MARC LAPIERRE, de Windsor, 58 ans.
  • FRANÇOIS TREMBLAY, des JSH, 60 ans.
 
formats

Humiliation totale

BERGEVIN CLOUÉ AU PILORI APRÈS UNE AUTRE DÉFAITE GÊNANTE

En ce 18 novembre de l’An de Grâce 2017, je me suis tapé quatre heures de route pour aller voir les LÉGENDES DU HOCKEY et assister au match du Centenaire entre le Canadien et les Maple Leafs.

En ce qui concerne les Anciens, ce fut un succès sur toute la ligne. J’ai pu jaser à mon goût avec RAYMOND BOURQUE, Dave Keon, Rod Gilbert, Frank Mahovlich, Denis Savard et Yvan Cournoyer et ressasser plusieurs bons souvenirs. Des vrais de vrais, ces gars-là. Je vous en parlerai dans mes prochaines chroniques.

Marc Bergevin est au banc des accusés. Réussira-t-il à ramener son bateau ou est-il trop tard?

Pour ce qui est de la partie de hockey, il faut parler d’un DÉSASTRE TOTAL. Rien de moins. La veuve de JEAN BÉLIVEAU était déprimée en quittant le Centre Bell. La belle Élise ne se souvient pas d’avoir encouragé une si mauvaise équipe. Ça en dit long sur le rendement du CH si on considère qu’elle s’intéresse au hockey depuis le début des années 1950!

YVON LAMBERT, qui a fait partie des équipes glorieuses des années 1970, ne savait plus quoi dire. Il a beau avoir le CH tatoué des deux côtés du coeur, il ressent lui aussi beaucoup d’inquiétude et de frustration. J’imagine que c’est la même chose pour tous les joueurs qui ont porté fièrement le chandail du Canadien durant les 50 ou 60 dernières années. Même qu’on soupçonne MAURICE RICHARD de se retourner souvent dans sa tombe. Le SÉNATEUR MOLSON itou!

À la radio, on ne se gênait pas pour réclamer la tête de MARC BERGEVIN. On l’accuse d’avoir très mal joué ses cartes l’été dernier et d’avoir concocté un plat très indigeste. Voici mon humble opinion:

1- Il y a dans cette équipe des patineurs trop grassement payés pour ce qu’ils peuvent nous offrir. Il suffit de penser à Plekanec, Alzner, Shaw et Petry.

Jeff Petry: un des joueurs trop grassement payés dans cette équipe.

2- Si CLAUDE JULIEN ne trouve pas bientôt une solution miracle (ce serait plutôt étonnant), il faudra étudier sérieusement la possibilité d’échanger de gros noms et d’amorcer une longue période de RECONSTRUCTION. Le problème, c’est que les autres équipes ont présentement le gros bout du bâton.

3- GEOFF MOLSON a une patate chaude entre les mains. Après avoir consenti à Bergevin une trop longue extension de contrat, il doit maintenant décider s’il est encore l’homme de la situation. Plus facile de vendre de la bière!

4- ANDREI MARKOV était peut-être trop exigeant au niveau salarial, mais il n’a pas été remplacé adéquatement. ALEX RADULOV non plus.

5- JONATHAN DROUIN est un peu comme un chien dans un jeu de quilles. Difficile pour lui de se faire justice avec si peu de talent et d’effort autour de lui. La vie était belle à Tampa!

6- MAX PACIORETTY et ALEX GALCHENYUK sont terriblement décevants. On aurait cru que le premier deviendrait un meilleur capitaine. Il a plutôt l’air d’un «suiveux». Quant à Galchenyuk, il ne répond aucunement aux espoirs fondés en lui. On le cherche sur la patinoire. Le pire, c’est qu’il pourrait devenir un bon joueur dans une autre ville…

7- Les partisans des MAPLE LEAFS (il y en a beaucoup à Montréal) ont de quoi faire la fête. Ils ont maintenant un club rempli de joueurs talentueux et prometteurs, un directeur général (Lou Lamoriello) qui connaît le tabac et un des meilleurs entraîneurs de la ligue (Mike Babcock). La vie en rose après la traversée du désert.

8- La cerise sur le sundae: la blessure mystérieuse de CAREY PRICE.

P.S. Samedi soir, le meilleur trio du Canadien était composé de DENIS SAVARD, Frank Mahovlich et Yvan Cournoyer!

AILLEURS DANS LA LNH

  • Les Islanders ont surpris le Lightning 5-3 sur la patinoire de Tampa. ANDERS LEE (2 buts) et JOHN TAVARES (1-2) ont mené l’attaque. YANNI GOURDE a marqué deux fois pour le Lightning dont c’était seulement la 3e défaite de la saison.

    John Tavares: une soirée de 3 points à Tampa.

  • Les Bruins ont gagné 3-1 à San Jose. JAKE DeBRUSK a réussi le but gagnant et ANTON KHUDOBIN a repoussé 36 rondelles.
  • Les Blues ont arraché une victoire de 4-3 à Vancouver sur un but de BRAYDEN SCHENN en prolongation. PAUL STASTNY a terminé la soirée avec 3 passes.
  • Les Predators ont été parfaits en 7 désavantages numériques et ils ont vaincu l’Avalanche 5-2.
  • Les Capitals ont mis fin à la série victorieuse du Wild en l’emportant 3-1. BRADEN HOLTBY a réalisé 30 arrêts pour remporter la victoire. 10e filet de T.J. OSHIE.
  • Les Blackhawks ont triomphé 2-1 sur la patinoire de Pittsburgh. ARTEM ANISIMOV a inscrit le but gagnant et COREY CRAWFORD a repoussé 35 tirs. Que se passe-t-il avec Monsieur Crosby?

    Sean Monahan: tour du chapeau à Philadelphie.

  • Les Flames ont gagné 5-4 à Philadelphie. MICHAEL FROLIK a réussi le but gagnant en prolongation, mais SEAN MONAHAN a été la grande étoile du match avec un tour du chapeau (et une passe). JOHNNY GAUDREAU a réussi son 9e et SEAN COUTURIER son 12e.
  • Dallas a doublé les Oilers 6-3. ANTOINE ROUSSEL a été le meilleur avec un but et 2 passes. Radulov a réussi son 7e et Jamie Benn son 11e. CONNOR McDAVID a inscrit son 10e filet dans une cause perdante.
  • À Ottawa, ANTNONY DUCLAIR a réussi le tour du chapeau, dont le filet gagnant en prolongation, dans un gain de 3-1 sur les Sénateurs. Ekman-Larsson a récolté 2 passes.

    Anthony Duclair, ancien joueur étoile des Remparts, a réussi tous les buts des Coyotes dans un gain de 3-1 à Ottawa.

  • Les Jets (12-4-3) ont inscrit tous leurs buts au deuxième tiers dans une victoire de 5-2 sur les Devils. PATRIK LAINE a réussi son 10e et MATHIEU PERREAULT son 3e.
  • Les Kings ont blanchi les Panthers 4-0 au profit de DARCY KUEMPER. TYLER TOFFOLI a dirigé l’attaque avec un but (9e) et une passe.
  • Enfin, les Hurricanes l’ont emporté 3-1 à Buffalo sur un but de SEBASTIAN AHO, plutôt tranquille depuis le début du calendrier. EVANDER KANE a réussi le seul but des Sabres.

Le mot d’humour

Alice, une jeune blonde étudiante en médecine, dit au docteur: «Je crois qu’il est mort».

-«C’est un mannequin, mademoiselle».

-«Peu importe, c’est triste quand même!»

Les anniversaires du 19 novembre

  • PATRICK KANE, joueur étoile des Blackhawks, 29 ans.

    Patrick Kane: un des plus beaux joueurs de la LNH.

  • DENNIS HULL, ancien des Hawks et grand ami d’Yvan Cournoyer, 73 ans.
  • CLAUDE QUENNEVILLE, retraité de Radio-Canada, 68 ans.
  • RYAN HOWARD, ex-vedette des Phillies, 38 ans.
  • RÉJEAN LEMELIN, ex-gardien des Bruins, 63 ans.
  • TED TURNER, fondateur du réseau CNN et ancien propriétaire des Braves, 79 ans.
  • BOBBY TOLAN, ex-voltigeur des Reds, 72 ans.
  • CLAUDE PELLETIER, sport amateur, 66 ans.
  • PASCAL EDMOND, professionnel de golf.
  • CHARLES BOURGEOIS, ex-défenseur des Blues, 58 ans.
  • MEG RYAN, actrice américaine, 56 ans.

    Dennis Hull n’avait pas le talent de son frère Bobby, mais il a quand même marqué plus de 300 buts dans la LNH. Il a aussi participé à la victoire du Canada dans la Série du siècle.

  • GÉRALD BOUCHARD, ancien président de Milby.
  • BOB BOONE, ex-receveur des Phillies, 70 ans.
  • BOB GUINDON, ancien du Canadien Junior, 67 ans.
  • STEVE FLANAGAN, de Boucherville.
  • AHMAD RASHAD, ancien des Vikings, 68 ans.
  • PETR SYKORA, ancien des Devils, 41 ans.
  • OTIS ANDERSON, ancien de la NFL, 60 ans.
  • LARRY KING, ex-animateur à CNN, 84 ans.
  • GILLES VALLÉE, de Drummondville, 70 ans.
  • GUY BOISVERT, Monsieur GM à Blainville, 70 ans.
  • YVAN LÉCUYER, as quilleur de Saint-Eustache, 72 ans.
  • MICHEL LAMY, de Saint-Sauveur, 53 ans.
  • MARCEL (Milou) DIONNE, de Saint-Hyacinthe, 75 ans.
  • JACQUELINE RIOPEL, de Saint-Eustache.
  • GUY BÉLANGER, des JSH, 84 ans.

 

 
formats

Jacinthe, Dominick, Marcel et les autres

novembre
18
par dans Potins

Le club Médaille d’or fête ses 50 ans

  • JACINTHE TAILLON, Dominick Gauthier, Marcel Jobin et Yves Chabot étaient à l’honneur lors la soirée 50e anniversaire du club MÉDAILLE D’OR, jeudi soir, au Crew Collective Café, un des endroits les plus «in» en Amérique du Nord. Voici les premiers échos de cette fête très réussie:
  • JEAN-LUC BRASSARD a rendu un vibrant hommage

    Dominick Gauthier (à gauche) est entré au Pantéon de la Médaille d’Or en compagnie de Marcel Jobin, Jacinthe Taillon et Yves Chabot.

    à son ami et ancien coéquipier DOMINICK GAUTHIER. Après avoir remisé ses skis, Dominick a obtenu beaucoup de succès comme entraîneur de JENNIFER HEIL (sa future épouse) et d’ALEXANDRE BILODEAU. Il a aussi fondé B2Dix, et recueilli des millions de dollars pour venir en aide à nos athlètes amateurs. Dominick est un gentleman avec un grand G.

  • Visiblement ému par son intronisation au PANTHÉON

    Jean-Luc Brassard était là pour rendre hommage à son vieux pote Dominick Gauthier.

    de la Médaille d’or, il a remercié quatre personnes qui l’ont particulièrement aidé depuis le début de sa carrière: RICHARD DE CARUFEL, Jean Gosselin, Bernard Trottier et Robert Labelle. Il a aussi salué SAMUEL OUELLETTE pour son excellent travail comme d.g. du club Médaille d’or.

  • GUILLAUME LEBLANC s’est présenté au micro pour rendre hommage à MARCEL JOBIN, notre célèbre FOU EN PYJAMA. «Quand Marcel a amorcé sa carrière de marcheur olympique en 1958, les Québécois ne connaissaient rien d’autre que le hockey, a-t-il dit. Il a ouvert le chemin aux plus jeunes et n’a jamais lâché prise. Il avait 65 ans quand il s’est lancé le défi de participer au Marathon de Boston. Marcel est une source d’inspiration pour tout le monde».

    Marcel Jobin: un athlète fier et un exemple de tenacité.

  • «Je suis encore en forme à 75 ans, a dit l’athlète de SAINT-BONIFACE. Parfois, je me lève «un peu carré», mais c’est normal à mon âge. Je suis content parce que je ne suis plus le seul fou en pyjama. Il y a plein de gens qui font du sport. Je dis souvent aux vieux: «Si vous arrêtez de bouger, vous allez mourir!».
  • SYLVIE FRÉCHETTE avait la tâche de présenter JACINTHE TAILLON. «Jacinthe appartient à notre dernière grande équipe de nage synchro», a dit la grande Sylvie.
  • Reine de Saint-Eustache, JACINTHE TAILLON gagne sa vie comme reporter à Radio-Canada et fait tout ce qu’elle peut pour encourager la relève.
  • YVES CHABOT, ancien gérant du Centre Claude-Robillard, a été intronisé pour son implication dans divers organismes de sport amateur. C’est son ami GÉRARD BOULONNE qui l’a présenté aux quelque 200 invités.
  • La bière et le vin étaient une commandite de la BRASSERIE MOLSON et d’IMPORTATIONS ACTIVIN.

    Le Crew Collective Café: grandiose et magnifique.

  • ROBERT LABELLE a soulevé les applaudissements quand il a présenté JEAN-LUC BRASSARD comme étant le «prince de la rectitude».
  • CATHERINE LAROCHE préside le club Médaille d’Or. Ses principaux lieutenants sont: PATRICK LÉVEILLÉ, Sara Jason, Frédérick Gallant, Igor Khananaev, MARIE-LISE GRÉGOIRE, Sandra Sassine, Annie Couture, Martin Leclerc, Alain Deschamps, Valérie Ouellette et DAVID CHAMUSSY.
  • Plusieurs gouverneurs du club ont participé à la fête, dont MICHEL BASTIEN, Daniel Robin, Luc Larocque Richard de Carufel, Luis Galvez et DANIEL ROBIN.
  • Le CREW COLLECTIVE CAFÉ est situé à l’intérieur de l’ancien édifice de la BANQUE ROYALE. Absolument magnifique!
  • CLAUDINE DOUVILLE et la championne d’escrime SANDRA SASSINE ont animé la soirée avec brio.
  • BERNARD TROTTIER et sa belle Pierrette n’ont jamais été aussi tranquilles.
  • ANNIE PELLETIER se dit très occupée en tant que nouvelle maman et responsable des communications de la FAEQ.
  • SYLVIE BARDIER, retraitée du Mouvement Desjardins, travaille comme bénévole à TVRS (télé Rive-Sud). J’ai été surpris d’apprendre qu’elle avait 48 ans!
  • JEAN-LUC BRASSARD est papa depuis cinq mois et demi. Est-ce que GREY-ERNEST suivra ses traces sur les planches?

    Isabelle Charest sera chef de mission aux Jeux olympiques de PyeongChang.

  • J’ai aussi croisé: MICHEL DROUIN, du Groupe Sutton; MICHEL CUCCIOLETTA, ancien propriétaire de Club Voyages Lajeunesse; FRANCE SAINT-LOUIS, pionnière du hockey féminin; FRANÇOIS DEBLOIS, de la Financière Banque Nationale; ISABELLE CHAREST, la plus belle de toutes les Rimouskoises; JOSÉE FERLAND, fondatrice du programme Sport-Études; RICHARD LEGENDRE et VÉRONIQUE FORTIN, de l’Impact de Montréal; TINA POITRAS, championne de marche olympique; RICHARD PRUD’HOMME, architecte du quartier Ahuntsic; ROBIN RUGGIERO et JEAN-PHILIPPE DARVEAU, de la firme FitMenu; PIERRE DRAPEAU, agent Re/Max à Laval; RAYMOND CÔTÉ, ex-président de Sports-Québec, et CLAUDE FLEURENT, aubergiste de Sainte-Agathe.

MÉCHANT GARY!

  • GARY BETTMAN, maître après Dieu, ne laisse pas

    Gary Bettman dit qu’il n’a jamais rien promis aux gens de Québec.

    beaucoup d’espoirs aux gens de QUÉBEC. Considère-t-il que le marché de la Vieille capitale est trop petit pour accueillir une équipe de la LNH? J’ai bien peur que oui. Pense-t-il que SEATTLE et HOUSTON seraient de meilleures villes pour accueillir un club d’expansion? Le «p’tit Napoléon» livre rarement le fond de sa pensée. Il est champion de la parabole.

  • D’autre part, Bettman souhaite la construction d’un nouvel aréna au centre-ville d’OTTAWA pour assurer la survie des Sénateurs. Là-dessus, il a entièrement raison.
  • GEOFF MOLSON ne le dira jamais publiquement, mais je ne suis pas convaincu qu’il aimerait partager le marché de la Belle Province avec de NOUVEAUX NORDIQUES.
  • Seulement deux matchs dans la LNH, vendredi soir. À

    BRAVO PIERRE!– Pierre Lallier, un ancien élève de Connie Dion à Asbestos, a été élu entraîneur de l’année au golf par le Réseau du sport étudiant québécois. Pierre s’occupe de ses élèves comme s’ils étaient ses propres enfants. Un honneur hautement mérité.

    Columbus, SERGEI BOBROVSKY a blanchi les Rangers 2-0. Werenski et Panarin ont incrit les buts des Blue Jackets… À Détroit, les Red Wings ont défait les Sabres 3-1. TOMAS TATAR et DYLAN LARKIN ont fait la différence en troisième période. Deux passes pour Abdelkader.

  • VIVE LA JUSTICE!: GILLES VAILLANCOURT sort de prison au bout d’un an et le procès de TONY ACCURSO est reporté aux calendes grecques. Chapeau à notre système de justice!
  • Mon ancien collègue MARIO LECLERC, de Thetford-Mines, prendra sa retraite d’ici la fin de l’année.
  • Le journaliste DAVID PATRY-CLOUTIER est nouveau papa.
  • Le Big Foot de SAINT-LÉONARD a encaissé un revers de 4-1 à CAP-DE-LA-MADELEINE. C’est OLIVIER GROLEAU qui a réussi le but gagnant.

LES ÉCHOS DE SAINT-EUSTACHE

  • On a inauguré le parc JEAN-PAUL CHARBONNEAU à Saint-Augustin en mémoire de ce grand bénévole du hockey et du baseball amateur… MARTIN LABERGE a été couronné roi des circuits dans la Ligue de balle du Vieux Poêle avec 19 longues balles… MARCEL HÉNAULT, André Leclair et Marcel Lafortune, trois mordus du golf, préparent leur voyage de ski en Colombie-Britannique… HUGO MARIER, puissant frappeur des Bisons de Saint-Eustache, a été honoré lors du banquet de la LBJEQ.

Le mot d’humour

Mesdemoiselles, ne courez jamais après un autobus ou après un homme. Il en viendra toujours un autre.

Les anniversaires du 18 novembre

  • DAVID ORTIZ, ancien joueur étoile des Red Sox, 42 ans.
  • WARREN MOON, ex-vedette des Oilers et des Eskimos, 61 ans.

    Big Papi est un homme très populaire en Nouvelle-Angleterre.

  • PETER POCKLINGTON, ancien propriétaire des Oilers, 76 ans.
  • FRANÇOIS BOURQUE, le Gaspésien Volant, 33 ans.
  • GARY SHEFFIELD, ancien des Marlins, des Dodgers et des Yankees, 49 ans.
  • JEAN-FRANÇOIS MANIBAL, de Tennis-Québec, 61 ans.
  • JOCELYN LEMIEUX, ancien des Blackhawks, 50 ans.
  • ANNIE BENAYOUN, de Groupe Voyage Idéal, 50 ans et quelques poussières.
  • ROCKET ISMAÏL, ex-vedette des Argos, 48 ans.

    Annie Benayoun vieillit en beauté.

  • DANTE BICHETTE, ancien des Rockies, 54 ans.
  • BOB DESJARDINS, hockey senior, 51 ans.
  • BOB BRADLEY, sportif de Blainville, 69 ans.
  • SOPHIE DUROCHER, du Journal de Montréal, 52 ans.
  • GERVAIS BISSON, de Sherbrooke, 76 ans.
  • TED SATOR, ancien coach des Rangers, 68 ans.
  • JOSÉE GARDNER, hockey junior.
  • RUDY MIGAY, ancien des Leafs, 89 ans.
  • JIM BAY, ex-commentateur sportif, 74 ans.
  • LANE LAMBERT, ancien des Nordiques, 53 ans.
  • CAROLINE PROVOST, d’Econofitness, 38 ans.
  • ALEXANDRE CUSSON, skieur des Basses Laurentides, 47 ans.
  • CLAUDE HOUDE, hockey, 69 ans.
  • BILL HAJT, ancien des Sabres, 66 ans.
  • FLASH GORDON, baseball, 50 ans.
  • MARTIN FECTEUR et André Joyal, des JSH.
 
formats

Gênant et inacceptable

  • Je rentre tout juste du Vieux-Montréal où j’ai eu le bonheur d’assister au gala 50e anniversaire du club Médaille d’or, un organisme que j’ai appuyé de mon mieux durant de nombreuses années. J’y ai revu plusieurs amis(es) de longue date. Tous les échos dans une prochaine chronique.
  • Comme dans le bon vieux temps, j’ai écouté le match Coyotes-Canadien à la radio en roulant vers l’Estrie.

    Claude Julien a besoin d’aide. Il ne gagnera rien avec ce club-là.

    Si j’ai bien compris, la troupe de CLAUDE JULIEN a fourni une autre performance désolante devant ses partisans contre la pire équipe de la Ligue nationale.

  • Visiblement très déçu, Julien a choisi les mots gênant et inacceptable dans un bref point de presse. Il a aussi blâmé ses joueurs pour leur manque de concentration et pour ne pas avoir respecté le plan de match. «Aucune excuse valable», a-t-il conclu.
  • Julien a refusé de commenter le combat de boxe de NICOLAS DESLAURIERS, laissant supposer que cela avait eu pour effet de réveiller les visiteurs. Pour un fois qu’un joueur du CH décide d’aller à la guerre….
  • Au risque de me répéter, cette équipe manque de talent, de caractère et de leadership. Si on ne change pas la recette très bientôt, l’hiver sera interminable.

RÉACTIONS DES AMATEURS

Les déboires du CH continuent de faire jaser. Voici quelques réactions:

  • PAUL LEDUC: «Je ne comprends pas que Bergevin soit encore là».
  • PIERRE CÔTÉ: «Une bande de bébés gâtés».
  • JOHANNE LABONTÉ: «On est habitué (à ce genre de médiocrité)».
  • MARIO HÉNAIRE: «Un club de bouffons».
  • MICHEL LANDRY: «Quelle dégringolade! Pourquoi les journalistes ne posent pas les vraies questions?»
  • GUY CORMIER: «C’est comme ça depuis qu’on se fie uniquement au gardien de but. Ça ne changera pas tant et aussi longtemps qu’on ne fouillera pas dans les poches du propriétaire».

STAMKOS NE LÂCHE PAS

  • Meilleur marqueur de la ligue, STEVEN STAMKOS a obtenu deux buts et deux passes dans un gain de 6-1 sur Dallas. En plein le genre de joueur qui manque au Canadien. Kucherov a ajouté son 17e.
  • Les Golden Knights ont marqué trois buts sans riposte en troisième pour remporter une victoire de 5-2 à Vancouver. ERIK HAULA a inscrit le but gagnant. DAVID PERRON a réussi son 6e et JONATHAN MARCHESSAULT son 5e. MAXIME LAGACÉ n’a eu qu’à repousser 19 rondelles pour mériter la victoire.
  • Les Bruins ont arraché un gain de 2-1 à Los Angeles pour mettre fin à une série de 4 défaites. C’est le vieux ZDENO CHARA qui a rompu l’égalité.

    Steven Stamkos: en plein le genre de joueur qui manque au Canadien.

  • Le Wild du Minnesota a inscrit 4 buts sans riposte dans les sept dernières minutes de jeu pour vaincre Nashville 6-4. ERIC STAAL a créé l’égalité et JASON ZUCKER (encore lui) a réussi le but gagnant. JARED SPURGEON a aussi contribué à la victoire avec 2 filets.
  • Les Maple Leafs ont eu raison des Devils 1-0 sur un but de WILLIAM NYLANDER trois secondes avant la fin de la prolongation. FREDERICK ANDERSEN a bloqué 42 rondelles pour mériter le jeu blanc.
  • Les Penguins ont gagné 3-1 à Ottawa. Le but gagnant appartient au jeune JAKE GUENTZEL.
  • Les Jets ont défait les Flyers 3-2 en tirs de barrage. C’est le but de BRYAN LITTLE, le 5e en fusillade, qui a fait la différence.
  • Les Oilers ont encaissé un revers de 4-1 contre Saint-Louis. BRAYDEN SCHENN a été l’étoile du match avec deux buts et une passe.
  • Les Islanders ont battu les Hurricanes 6-4. En vedette: MATHEW BARZAL (1-2) et JOHNNY BOYCHUK (but gagnant).
  • L’Avalanche a infligé un revers de 6-2 aux Capitals. GABRIEL LANDESKOG a sonné la charge avec un doublé.

    JOSE ALTUVE a devancé Aaron Judge et Jose Ramirez au scrutin du joueur le plus utile.

  • STANTON ET ALTUVE: GIANCARLO STANTON était favori dans la course au joueur le plus utile de la Ligue nationale avec ses 59 circuits et 132 pp. Malgré ses exploits au bâton, il risque fort de changer d’adresse durant les prochains mois.
  • Dans l’Américaine, JOSE ALTUVE a été préféré à AARON JUDGE et à Jose Ramirez pour l’ensemble de son oeuvre. Il a joué un rôle majeur dans les succès des Astros, tant à l’attaque qu’en défense. Judge aura la chance de se reprendre. Il est déjà le dieu du stade dans le Big Apple.

    JESSE BÉLANGER est le nouveau d.g. du Cool FM de Saint-Georges-de-Beauce.

  • JESSE EST DE RETOUR: JESSE BÉLANGER, ancien joueur de centre du Canadien et des Panthers, est de retour dans le hockey senior en tant que directeur général du Cool FM de Saint-Georges-de-Beauce. Il tentera de relancer une équipe qui connaît un très mauvais début de campagne… Les DRAVEURS de Trois-Rivières ont réclamé l’ailier droit DOMINIC SAVOIE. Il a 27 ans… Le dur-à-cuire DAVID LACROIX quitte les Éperviers de Sorel et annonce sa retraite après avoir livré 162 combats… La moyenne d’assistances est de 1060 spectateurs dans le circuit RICHARD MARTEL. Les Marquis de Jonquière sont en tête avec une moyenne de 1400. Merci à Pélo pour les infos.
  • BOBBY DOERR, qui est mort cette semaine à l’âge de 99 ans, a été un joueur étoile chez les RED SOX durant les années 1940. Parmi ses coéquipiers, il y avait TED WILLIAMS, Johnny Pesky et Dom DiMaggio, frère de Joe DiMaggio.
  • La Ville de LAVAL rendra hommage à HENRI

    Henri Richard: 11 coupes Stanley en 20 ans. Jolie moyenne! Le meilleur joueur de l’histoire du CH, livre pour livre.

    RICHARD en 2018. Un endroit lui sera consacré dans le hall de la PLACE BELL. Le malheur, c’est qu’Henri, victime de la maladie d’Alzheimer, ne pourra pas apprécier cette marque de reconnaissance.

  • JACQUES ROUGEAU s’est tapé 14 heures d’avoir sans pouvoir arriver à destination dans la région de Chibougamau.

    La Fondation de l’athlète d’excellence du Québec poursuit son appui à la relève golfique. Céleste Dao et son frère Malik, du club Summerlea, posent ici avec Patricia Demers, d.g. de la FAEQ, et Robert Bissonnette, président de Golf-Québec. La présentation des chèques a eu lieu au club de la Vallée du Richelieu.

  • Voilà que la SAQ augmente ses prix juste avant Noël. Que c’est donc gentil!
  • MARTIN BRODEUR et MARTIN SAINT-LOUIS feront leur entrée au Panthéon du hockey en 2018.

Le mot d’humour

J’ai aperçu ma voisine en train de se peser, un revolver à la main, et je l’ai entendu dire à la «balance»: «Si tu ajoutes un kilo de plus, tu vas le regretter!»

Les anniversaires du 17 septembre

  • TOM SEAVER, trois fois vainqueur du Cy Young avec les Mets, 73 ans.

    Tom Seaver était si bon lanceur qu’on l’a baptisé TOM TERRIFIC. Il a terminé sa carrière avec 311 victoires et 3640 retraits au bâton.

  • BERTRAND GODIN, chroniqueur automobile, 50 ans.
  • CARL MALLETTE, ex-capitaine des Tigres de Victoriaville, 36 ans.
  • DENNIS MARUK, ex-vedette des Capitals, 62 ans.
  • GRANT CONNELL, champion de tennis, 52 ans.
  • NICK MARKAKIS, des Braves d’Atlanta, 34 ans.
  • RYAN BRAUN, des Brewers de Milwaukee, 34 ans.
  • BLAIR MacDONALD, ancien des Oilers, 64 ans.
  • BOBBY SIMPSON, ancien des Castors Juniors, 61 ans.

    Bertrand Godin a procédé au lancement de son livre sur sa carrière en sport automobile en compagnie de Joann Villeneuve et de Charles-André Marchand (co-auteur). Photo P.Y. Pelletier

  • DENIS BOUCHER, du club Le Champêtre.
  • ROBERT DUMAS, golfeur d’Asbestos, 72 ans.
  • BILL McCREARY, ex-arbitre de la LNH, 62 ans.
  • MITCH WILLIAMS, ex-releveur des Phillies, 52 ans.
  • ROLAND MATHES, champion nageur, 67 ans.
  • ANDRÉ DESBIENS, ancien dg. de Thibault-Messier-Savard, 62 ans.
  • SYLVIE THÉBERGE-GODBOUT, de Stoke.
  • WAYNE GANGER, sportif du Lac Saint-Louis.
  • STELLY GUY, de Montréal-Concordia.
  • ROGER DÉSILETS, ex-gardien de but de Sainte-Thérèse, 50 ans.
  • PATRICK BERTRAND, de Trois-Rivières, 47 ans.